Menu
Galeriste

Raphaël Durazzo en dehors des sentier battus

Dans un monde de l’art qui semble ne jurer que par la dématérialisation, ce passionné a tenu à ouvrir un lieu chaleureux et intimiste, dédié au partage, pour proposer des expositions que l’on a rarement l’habitude de voir.


En reprenant, à 36 ans, l’ancienne galerie de Pierre Cardin dans le VIIIe arrondissement parisien, cette ancien financier devenu marchand d’art il y a déjà une dizaine d’années veut proposer sa vision très personnelle de son métier. Pour sa première exposition, il mise sur les grands noms de l’art allemand d’après-guerre. Un art puissant, engagé, chargé d’histoire, mais pas forcément des plus accessibles. Un positionnement que ce galeriste passionné revendique.

Pourquoi avoir quitté la finance pour devenir marchand d’art ?

Acheter