Menu
Dans les galeries

Frédérique Bruly-Bouabré – On ne compte pas les étoiles

Alors que le MoMa de New York consacre actuellement à Frédéric Bruly Bouabré une exposition monographique intitulée « Frédéric Bruly Bouabré : World Unbound »,la Galerie Magnin-A présente également le travail de cet artiste ivoirien. Le titre fait référence à l’ouvrage éponyme de Frédéric Bruly Bouabré et propose un ensemble rare et historique de dessins peu ou jamais montrés, réalisés par l’artiste entre 1983 jusqu’au début des années 2000. Depuis leur rencontre en1988 dans les faubourgs d’Abidjan jusqu’à la disparition de Bouabré en 2014, l’artiste et André Magnin ont construit une relation sensible et indéfectible. Le galeriste ouvre ses archives et dévoile aux côtés de grands ensembles historiques tels que la première version de L’Alphabet Bété ou Le musée du visage africain, des œuvres, des manuscrits, des objets beaucoup plus personnels

Acheter