« La beauté de l’art est consolatrice »

Ce n’est pas un artiste qui l’affirme, mais Jean Jaurès, qui ajoutait «L’oeuvre d’art, quand elle est vraiment belle, est quelque chose de complet, d’achevé. Les siècles en se succédant n’y ôtent et n’y ajoutent rien. Par là, elle nous donne une sensation de plénitude et de sublime repos». Plus les temps sont difficiles, plus la tentation de considérer l’art comme superflu, inutile, anecdotique… est grande. La culture est la première victime des crises, financières mais aussi démocratiques, morales, humaines…

ACHETER