En attendant la réouverture du musée Bemberg de Toulouse, une sélection des plus grands chefs-d’œuvre de la prestigieuse collection privée du grand collectionneur se dévoile à la Fondation de l’Hermitage.
Par Anouck Etcheverry

Issu d’une dynastie d’industriels d’origine allemande et implantés à Buenos Aires, Georges Bemberg, élevé en France et imprégné de culture française, s’enthousiasme très tôt pour toutes les formes de création artistique, notamment la musique et la littérature, signant d’ailleurs romans et pièces de théâtre, et arts graphiques. En 1940, à 25 ans, il fait sa première acquisition, une gouache de Camille Pissaro, achetée 200 dollars à New York, et ne s’est plus arrêté. Jusqu’à sa mort, il a écumé salles de ventes, galeries pour réunir un ensemble d’œuvres éclectiques brillant par leur rareté et leur diversité.

132 peintures et dessins remarquables

Habituellement présentée à Toulouse dans l’hôtel d’Assézat qui abrite la Fondation Bemberg, actuellement fermé pour rénovation, cette collection s’expose hors des murs à la Fondation de l’Hermitage. Elles se distingue par la qualité exceptionnelle des toiles et dessins qui la compose, de la fin du XIXe et du début du XXe siècles (Fantin-Latour, Pissarro, Monet, Caillebotte, Morisot, Derain, Braque, Matisse, Modigliani, Bonnard…), mais également par la splendeur de ses peintures anciennes. Elle compte ainsi des chefs-d’œuvre de l’art allemand, flamand, vénitien et français (Cranach l’Ancien, Gérard David, Véronèse, Canaletto, Longhi, François Clouet, Tournier, Vigée Le Brun…). L’exposition de la collection Bemberg à la Fondation de l’Hermitage réunit ainsi 132 peintures et dessins parmi les plus remarquables de ce fonds, une occasion unique d’admirer ces trésors hors de leur écrin habituel et de découvrir le goût et la personnalité d’un des grands collectionneurs du XXe siècle.

Le bon goût d’un grand collectionneur

L’exposition, qui parcourt plus de cinq siècles d’histoire de l’art, s’articule de manière chronologique. Elle débute avec une salle consacrée à la peinture flamande et française des XVe et XVIe siècles, réunissant des œuvres de Gérard David, Isenbrandt, Clouet (François et Jean) ou encore Corneille de Lyon. Un somptueux ensemble de peintures italiennes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles permet ensuite d’admirer des portraits et paysages de la main de Véronèse, Tintoret, Guardi, Canaletto… La présentation de cinq huiles sur panneau de Cranach l’Ancien constitue un autre point fort du parcours. Enfin, une sélection de chefs-d’œuvre du Siècle des lumières, réalisés par Robert, Vigée Le Brun ou encore Boilly ponctue la sélection de peinture ancienne. La collection Bemberg se distinguant également par l’importance de ses œuvres des XIXe et XXe siècles, l’exposition se poursuit avec un remarquable
corpus de peintures impressionnistes (Caillebotte, Sisley, Monet, Degas, Toulouse-Lautrec) et néo-impressionnistes (Cross, Signac), qui rend compte de l’attachement du collectionneur pour ces mouvements artistiques. L’avant-garde du début du XXe siècle occupe également une place de choix avec de splendides dessins de Picasso et Modigliani, mais aussi des toiles fauves de Derain, Braque et Matisse. La présentation se clôture sur un accrochage de peintures de Bonnard avec plus de trente tableaux, le fonds Bonnard de la collection Bemberg étant le plus grand ensemble du peintre en mains privées. Et pour approfondir les thématiques présentées, des animations pour petits et grands sont proposées : visites guidées, conférence de Philippe Cros, directeur de la Fondation Bemberg et commissaire de l’exposition, ateliers créatifs…

Acheter