Fabienne Verdier, Montagne Sainte Victoire, 2018, acrylique et technique mixte sur toile, 178 x 355 cm.

Trois institutions culturelles importantes d’Aix-en- Provence (musée Granet, musée du Pavillon de Vendôme et Cité du livre – galerie Zola) se sont réunies pour présenter les différentes facettes de l’oeuvre de Fabienne Verdier ainsi que ses dernières créations, fruit de sa présence sur les hauts lieux cézanniens depuis une année.
Au musée Granet, sur plus de 700 m2 d’espace muséal, cette première rétrospective en France retrace le parcours de l’artiste depuis son retour de Chine où elle est restée plus de 10 ans, jusqu’à ses oeuvres créées ces derniers mois dans les carrières de Bibémus, face à la Sainte-Victoire, à Saint-Antonin, au sommet de la montagne mythique. Depuis son apprentissage auprès des lettrés chinois après la Révolution culturelle, Fabienne Verdier élabore une esthétique nouvelle en se nourrissant des grands courants de pensée de la peinture occidentale, des Primitifs flamands à l’Expressionnisme abstrait. Un temps fort de l’exposition est consacré à ses toutes nouvelles créations issues de son expérience du plein air sur les terres de Cézanne, où l’on voit pour la première fois comment l’artiste s’est confrontée aux lieux cézanniens durant près de deux années.
Le musée du Pavillon de Vendôme, lieu atypique du XVIIIe consacré à l’art contemporain, propose de découvrir « l’atelier nomade » de l’artiste, celui qui lui a permis de travailler « sur le motif » dans la nature même.

Musée Granet
Place Saint Jean de Malte 13100 Aix-en-Provence
Du mardi au dimanche, de 10h à 19h
Prix : 8 € / 6 €
www.museegranet-aixenprovence.fr